RÉSILIENTE(S)

OEUVRE LAURÉATE : TREMPLIN JEUNE CRÉATION CONTEMPORAINE,
STUDIO CLUB, PARIS / JANVIER 2020
RÉSILIENTE(S), sculpture recyclée, réunit vêtements et objets appartenant aux femmes de quatre générations d’une même famille. Liés au quotidien, à l’esthétique, au travail, à l’image de soi et du corps, au contexte professionnel et de loisir, à la séduction et à l’intime, ces objets questionnent des mémoires de femmes et leur vécu dans toute leur complexité. Au centre de l’oeuvre, le manteau pose un geste dansant, un envol vers la liberté d’être. Incrustés sur le vêtement et l’ensemble des supports, des mots surgis de publications de presse (mode, art, développement personnel, culture) se répondent et guident le regard au gré d’interrogations où chacun.e se retrouve, comme un puzzle infini.

« Comme pour toutes mes créations, l’histoire de RÉSILIENTE(S) commence avec des objets abandonnés. Les matériaux de cette oeuvre  racontent des femmes qui ne peuvent s’exprimer à travers l’art, ou au contraire qui assument ce mode d’expression. C’est un hommage, au delà de mon histoire personnelle, à toutes les femmes qui créent à leur manière, et dont le vêtement , le rapport à la mode, à leur apparence, est à la fois un jeu et une armure. Parfois plus une armure qu’un jeu.Il peut être le miroir de conventions sociales, de non dits, de nécessités imposées. Pendant la création, des histoires m’ont été confiées, dont le mot de RÉSILIENTE(S) est issu. Ce sont ces histoires qui m’ont amenée à intituler l’oeuvre ainsi. Femmes résilientes, du corps au vêtement, à travers l’art et l’imaginaire. »
Alexia Traore

MATÉRIAUX:
Manteau (vers 1965) Cuir / laine
Chaussures (vers 1990) Cuir
Éventail, papier et bois
Peinture acrylique
Matériaux de récupération divers ( bouteilles de peinture acrylique vides, structures métalliques caddie / luminaire, pinceau à poudre, sac à main)
Collages: mots extraits de magazines art / développement personnel