YOUR FACE IS A LOVE SONG

INSTALLATION

A toutes les étapes de notre vie, de la naissance à la mort, nous dépendons les uns des autres. L’être humain se construit en interaction affective, sociale, professionnelle, avec ses semblables.

La plupart des spiritualités de la planète se rejoignent sur l’idée que cette force d’interaction est amour, même lorsque ce n’est pas évident. Les humains trouvent dans le visage d’autrui un miroir,  et parfois un rappel de ce que dit l’Antigone de Jean Anouilh : nous sommes né.e.s pour aimer, et non pour haïr. Your face is a love song est une installation, conçue comme une danse de tournoiement permanente. Elle met en lumière le mouvement spontané de suspensions, au gré de l’air, des variations de température et de la respiration, du mouvement des personnes présentes.

Les suspensions sont des feuilles de kraft alimentaire de récupération, légères et aérées, dont la forme bouge de façon tantôt discrète, imperceptible, tantôt tourbillonnante, dessinant des silhouettes qui évoluent au fil de l’air à leur propre rythme. La forme de l’installation est évolutive, et varie en fonction des espaces. Elle intègre comme partie de son existence la présence du public ou d’artistes qui interagissent avec les silhouettes de kraft en dansant, chantant, marchant.

crédit Photos : MAMC

A toutes les étapes de notre vie, de la naissance à la mort, nous dépendons les uns des autres. L’être humain se construit en interaction affective, sociale, professionnelle, avec ses semblables.

La plupart des spiritualités de la planète se rejoignent sur l’idée que cette force d’interaction est amour, même lorsque ce n’est pas évident. Les humains trouvent dans le visage d’autrui un miroir,  et parfois un rappel de ce que dit, l’Antigone de Jean Anouilh : nous sommes né.e.s pour aimer, et non pour haïr. Your face is a love song est une installation, conçue comme une danse de tournoiement permanente. Elle met en lumière le mouvement spontané de suspensions, au gré de l’air, des variations de température et de la respiration, du mouvement des personnes présentes.

Les suspensions sont des feuilles de kraft alimentaire de récupération, légères et aérées, dont la forme bouge de façon tantôt discrète, imperceptible, tantôt tourbillonnante, dessinant des silhouettes qui évoluent au fil de l’air à leur propre rythme. La forme de l’installation est évolutive, et varie en fonction des espaces. Elle intègre comme partie de son existence la présence du public ou d’artistes qui interagissent avec les silhouettes de kraft en dansant, chantant, marchant.

crédit Photos : MAMC

[sibwp_form id=1]